BIO

REPÈRES BIOGRAPHIQUES:

  • 1984 – Naissance à Paris.
  • 1986 – Débute l’apprentissage du Piano
  • 1991 – Débute l’apprentissage du Violon au CNR de Saint Maur
  • 1993 – Entrée au CNR de Lille
  • 2001 – Médaille d’or et DEM au CNR de Lille
  • 2002 – Premiers engagements professionnels
  • 2004 – Création du Swingin’ Partout
  • 2006 – Premier album du Swingin’ Partout
  • 2009 – Prix instrumental et diplôme du  Conservatoire Supérieur et Académie de Musique Tibor Varga en pédagogie et didactique à Sion (VS)
  • 2010 – Double album « Bon Swing … bon Genre » du Swingin’ Partout.
  • 2012 – Album « Michto » du Swingin’ Partout
  • 2013 – Retour à Paris, nombreux projets de Jazz et Variétés.
  • 2015 – Installation à Los Angeles…

BIOGRAPHIE :

Issu d’une famille de musiciens professionnels, Jérémie LEVI-SAMSON, né à Paris le 06 Août 1984, débute le piano a l’âge de deux ans avec sa maman et sa grand mère toutes deux pianistes. Mais les rares rencontres avec son oncle violoniste vont l’amener a choisir cet instrument auquel il s’initie dès l’âge de sept ans. Il entre alors au conservatoire de Saint-Maur puis au conservatoire de Lille où il obtient une médaille d’or ainsi qu’un prix de perfectionnement avec mention dans les classes de Bernard Wacheux, Julien Vanhoutte et enfin Radu Blidar. Il obtient également un premier prix de musique de chambre ainsi que tous ses prix théoriques. Après deux années passées a étudier le Jazz avec Yves Torchinsky, Gilles Cagin, Cyril Wambergue et Jean François Canape, Jérémie LEVI-SAMSON crée le « Hot Two » avec le guitariste Nicolas Lestoquoy, puis le quintette « Swingin’ Partout », avec lequel il est deux fois finaliste du Concours International des Musiques d’Ensemble de Paris, remporte le tremplin du Multijazz festival de Oignies, enregistre pour France 3, Bandsport, Wéo, Radio France, France Musiques, France Bleu Nord, Radio Campus ou encore Radio Boomrang…

En parallèle, Jérémie LEVI-SAMSON passe avec succès le concours d’entrée au Conservatoire Supérieur, Haute école, et Academie de Musique Tibor Varga (Sion-Suisse) où il étudie le violon classique avec Yolande Leroy qui l’a repéré et orienté dans ce sens. Il s’y distingue une fois encore dans toutes les matières et obtient un Master de pédagogie ainsi qu’une Licence de Solfège. Toujours en quête de conseils, il reçoit notamment ceux de Francesco de Angelis, Olivier Charlier ou encore Myriam Contzen. Sa rencontre avec l’accordéoniste virtuose Stephane Chapuis, qui a pour projet de monter un quintette pour arranger le répertoire de Piazzola, va l’amener a se produire régulièrement sur les scènes suisses durant la saison 05/06.

Jérémie Levi-Samson travaille également la guitare et la contrebasse en autodidacte. En 2009, c’est à la contrebasse, à la guitare mais aussi au violon qu’il accompagne la chanteuse Séréna sur un répertoire de Boris Vian lors du festival de Jazz d’Arrezo en Italie. Le Swingin’ Partout, dont il est membre co-fondateur et qui produit ses propres compositions est l’invité de nombreux festivals en France, en Suisse, en Belgique… (Jazz in Tourcoing, Festival Django à Liberchies, Jazz a Laon, Festival Mondial de la Marionette de Charleville, Festival Jazz Manouche de Tournai, Fête de l’Huma, Festival des 5 Continents de Martigny, Festival de Liège (Eben Emael) … ) et connait un grand succès en première partie de Thomas Dutronc, Christian Escoudé, David Reinhardt, Raphael Fays. Un premier disque du Swingin’ Partout enregistré chez Feeling Music restera plusieurs mois première vente jazz dans les établissements le diffusant comme ce fût le cas à la FNAC de Lille. Le deuxième opus, « Bon Swing, Bon Genre » réunit une fois encore dix de ses compositions personnelles et le 3ème « Michto » pas moins de huit.

Jérémie Levi-Samson met régulièrement ses talents d’instrumentiste de studio ainsi que ceux d’arrangeur au service de productions sonores variées (Pauline, Les Blaireaux, Abdou, Les Cool Cavemen, Rasheed Daci, Karl Zero …)

En 2011, le violoniste intègre le projet Douce France produisant un répertoire de chanson française en Corée du Sud et depuis 2012, c’est la Compagnie du Tire-Laine qui fait appel à ses talents pour son nouveau projet du Taraf Dékalé qu’il accompagnera jusqu’en 2015.

En 2013, il produit un hommage à Stéphane Grappelli et Claude Bowling avec le Couleur Swing Big Band et se lie d’amitié avec le chanteur Rasheed Daci. Ils joueront ensemble pendant plus de deux ans, symbolisant l’universalisme et le partage qui est si cher à ces deux artistes.

En 2014, il réalise une tournée en Roumanie qui sera un franc succès, il s’y produira avec la crème des musiciens locaux réunie par Catalin Iancu afin de partager autour du folklore local qui lui est si cher, les médias écrits et télévisés locaux lui réservent une critique dithyrambique.
Il est également invité régulier de France Bleu notamment pour y interpréter un Hommage à Claude Nougaro, entouré de Phil Abraham, Paul Alain Fontaine, Hubert Fardel et Arnaud Havet. Un déclic qui l’amènera plus tard à préparer un premier album de chansons. Il se produit également avec Kerredine Soltani (qui a écrit le titre « je veux », produit Zaz, réalisé les albums de Kenji, Lena Luce…).

En 2015, une rencontre bouleverse sa vie et l’amène à s’installer à Los Angeles.

ENGAGEMENTS : Humaniste et démocrate réel et réaliste convaincu, Jeremie LEVI SAMSON met son art au service de ses idéaux et va ainsi se produire pour aider les plus démunis, des associations comme Emmaus, mais aussi en faveur des Palestiniens ou des Syriens.